Coaching entre pairs : un modèle pour renforcer et améliorer le climat scolaire

Qu’est-ce que le coaching entre pairs ?

Le coaching entre pairs peut être défini comme un processus confidentiel par lequel deux ou plusieurs collègues travaillent ensemble pour réfléchir sur les pratiques actuelles ; élargir, affiner et développer de nouvelles compétences ; partager des idées ; instruire les uns les autres ; résoudre des problèmes en classe, à l’école. Le coaching par les pairs est un processus confidentiel et non évaluatif où des groupes de deux personnes ou plus se réunissent pour traiter, réfléchir à et / ou discuter de sujets pertinents et particuliers aux objectifs du groupe.

Coaching entre pairs vise à promouvoir la compétence dans les domaines des fonctions autorégulatrices et des sous-fonctions, p. ex. définir l’objectif, prendre soin de soi-même montrer de la bienveillance vis à vis de soi-même, résoudre un problème.

L’attitude qui sous-tend toutes les interactions

Comme pour toutes les sessions de coaching entre pairs, il est important de créer un espace confidentiel et sans jugement pour permettre la possibilité d’échange et de changement. Par conséquent, nous avons réfléchi à une attitude qui pourrait sous-tendre les interactions au sein du groupe. Par exemple, l’approche centrée sur la personne (Carl Rogers) repose sur l’idée que, compte tenu des conditions appropriées, tous les individus peuvent acquérir une estime de soi plus forte et plus saine ; la confiance en soi comprend les trois conditions essentielles ou « actives » dans toutes les interactions au sein du groupe :

Congruence − être complètement authentique avec soi-même/les autres,
Regard positif inconditionnel − être sans jugement et valoriser soi-même et les autres, Empathie − s’efforcer de comprendre soi-même et les autres.

Concrètement, il s’agit d’actions pratiques telles que suggérées ci-dessous :

Ecoute active : se montrer attentive, signaler votre écoute, faires ses commentaires sur la conversation, retenir son jugement et réponder de manière appropriée à la conversation. Offre de soutien : indiquer verbalement au groupe que vous êtes là pour les soutenir.

 Langage corporel positif : éviter de croiser les bras, car cela peut vous faire paraître fermé, se pencher légèrement pour que l’autre personne sache que vous écoutez attentivement, etc.

Poser des questions ouvertes : ce sont des questions qui invitent l’individu à vous en dire davantage et à éviter une réponse se limitant à « oui » ou « non ». Exprimer de la gentillesse et de la bienveillance et éviter le jugement.

Dans ce but les élèves de la 3eme du Collège de Gymno sont devenus les « coaches » de leurs camarades de la 5eme, à l’aide d’un psychologue et d’un professeur de l’école. Des séances de formation des coaches ont eu lieu pendant un mois et une application électronique a été utilisée afin de faciliter la communication entre les coaches, le psychologue et le professeur.  

Les élèves ont formé des groupes de deux ou de quatre qui peuvent se retrouver pour discuter dans des coins de détente qui ont été créées pour cette raison.

Une discussion entre coaches!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s