La note de trop ! Dans les coulisses d’un dessin animé.

Cette année, un projet « Les violences scolaires : tous concernés, agissons ! » a été proposé à quatre classes de quatrième Segpa des collèges Bellevue, Jean Jaurès d’Albi et Albert Camus de Gaillac. Il permet de réfléchir aux risques liés aux violences scolaires grâce à la lecture et grâce aux rencontres avec des auteurs et illustrateurs. Le Conseil départemental du Tarn et l’Europe ont financé ce projet. Ce projet est à l’initiative des élèves de Bellevue qui participent depuis l’an dernier au projet Erasmus + « Les conduites à risques : Un fléau à combattre !  »

Chaque classe a créé un spot pour dénoncer et proposer des solutions pour lutter contre les violences scolaires (liées aux réseaux sociaux, à la rumeur, aux moqueries, au harcèlement, à la discrimination, au racket, au sexisme et donc à l’égalité filles/garçons…)

Voici comment un dessin animé voit le jour :

Les élèves de 4ème8 du collège Bellevue d’Albi, ont rencontré Brigitte Coppin. C’est un écrivain albigeois qui a reçu de nombreux prix pour ses œuvres comme pour « Les yeux du jaguar ou la demoiselle sans visage ». Elle a écrit aussi de nombreux documentaires sur le Moyen âge. Elle participe au salon du livre jeunesse d’Albi.

Cet auteur nous a permis de commencer un beau projet : la réalisation d’un dessin animé.

Grâce à elle, un scénario a été inventé. Puis, chaque chapitre a été écrit par groupe. Avec beaucoup de patience, Brigitte a été notre guide.

Il a fallut créer des personnages, des décors, la voix off, les dialogues. Solaya, Harmony, Enzo et Julien sont nés. Le titre du dessin animé est « La note de trop ». C’était un travail d’équipe agréable mais difficile. Il y avait beaucoup d’idées, il n’était pas possible de tout garder. Il fallait que cela soit faisable en dessin.

Loren Bes, illustrateur de bon conseil, est intervenu en classe pour réaliser les dessins qui, mis rapidement les uns après les autres s’animeront. Il est très drôle, souriant, encourageant et surtout nous a appris à dessiner !

Les personnages ont été dessinés et découpés sur du papier à motifs. Les parties du corps ont été agrafées. Cela permet de bien faire bouger les membres, la tête.

Les décors ont été réalisés sur des feuilles Canson A3. Cinq décors ont été nécessaires.

Les éléments principaux ont été dessinés au marqueur noir.

Des papiers à motifs ont décoré les différents dessins. Les feuilles ont été recouvertes d’eau.

Cela a permis de mettre de l’encre qu’il a fallu étaler sur tout le papier. Il faut toujours mettre une couleur claire et finir par du foncé. Des ombres chinoises, des accessoires : un sac, des oiseaux, une montgolfière, des voitures, des nuages, ont été rajoutés après avoir séché le dessin au sèche cheveux. .

Avec un un appareil photo sur un trépied, en hauteur, le décor a été scotché. Il ne fallait pas qu’il bouge d’un millimètre pour que le dessin animé soit réussi. Les personnages ont été placés en fonction du scénario. Des élèves faisaient bouger lentement le personnage. Pour le faire marcher, il fallait manipuler les jambes petit à petit. Un autre élève prenait les photos. Tout le scénario a été réalisé.

Ensuite, les voix ont été enregistrées avec un micro. Chaque élève jouait un rôle. Plusieurs prises ont été nécessaires. Les bruitages ou fonds sonores comme les oiseaux, le bruit des élèves dans la cour, la sonnerie, une claque, un rire ont été enregistrés. Un surveillant est même venu pour faire la voix du directeur.

Le montage final a été réalisé par Loren Bes.

Les élèves ont aimé dessiner, c’était intéressant. Les couleurs étaient vives, très belles. C’était agréable de travailler avec des encres et de l’aquarelle. Cela fait des effets extraordinaires. Les dessins étaient magnifiques. L’encre faisait ressortir le marqueur noir. Les dessins semblaient vivants.

C’est une belle découverte !

Nous espérons que le message que nous avons essayé de transmettre portera ses fruits et que nous arriverons à sensibiliser les élèves victimes et auteurs de violences.

Merci Brigitte et Loren !

La classe de 4ème8

2 réflexions au sujet de “La note de trop ! Dans les coulisses d’un dessin animé.”

  1. Bravo ! Quel beau support pour un message de prévention. Je vous félicite tous pour tout ce superbe travail et je remercie également Brigitte Coppin et Loren Bes pour leurs précieux conseils et leur grande disponibilité. J’espère que cette belle production sera vue par le maximum de personnes afin de diffuser le plus largement possible notre message de prévention.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s