Les facteurs de vulnérabilité chez l’adolescent

Le 6 Novembre 2017, lors de la réunion transnationale du projet Erasmus+, les partenaires du projet ont participé à une conférence sur le sujet «Les facteurs de vulnérabilité chez l’adolescent » avec M. Philippe Séveré, policier, formateur anti-drogue, ancien éducateur spécialisé.

«Les facteurs de vulnérabilité chez l’adolescent »

État des lieux

En France, un vendeur va faire un bénéfice de 1500€ pour 1kg de cannabis. Les revendeurs peuvent gagner 10.000€ par an et d’habitude ils se mettent devant les établissements scolaires.

Le cannabis vient d’Afghanistan, Thaïlande, ou Colombie pour la majorité.

5 tonnes rentrent dans le département des Hauts de Seine.

Le travail de la police s’est modifié en même temps que l’ouverture des frontières.

 

17 millions de personnes sont des expérimentateurs en France.

1,4 millions de consommateurs sont réguliers.

La moitié d’eux consomme 3 à 4 fois par jour. Un consommateur accroché dépensera 80 euros par mois. Certains disent qu’ils ont perdu ou qu’on leur a volé leur téléphone, certains volent, rackettent, des filles donnent leur corps pour payer leur cannabis.

A 17 ans, 50% des jeunes ont expérimenté le produit. 9% en font un usage régulier.

 

Il existe plusieurs niveaux :

– expérimental (essai)

– occasionnel (1 fois tous les 3 mois)

– réguliers tous (les week-end)

– quotidien

 

La prise de cannabis est problématique dès la 1ere fois.

15% des jeunes qui expérimentent deviennent des consommateurs réguliers.

Motifs pour les jeunes de 15 à 29 ans

  • se relaxer
  • partager
  • faire la fête
  • par habitude
  • dormir
  • baisser son angoisse
  • se désinhiber
  • réfléchir
  • se soigner
  • gérer un autre produit

 

Pourquoi ?

80% faire la fête

20% se soigner

Qu’est-ce qn’un drogue ?

– dépendance psychique : la tête a besoin du produit

– dépendance physique : tremblements

Le corps s’habitue au produit, le tolère. Il a besoin de plus de prises. Le temps entre deux prises se raccourcit. Nous ne sommes pas égaux face aux addictions.

Définition : on est addict quand on ne peut pas réduire ou cesser de prendre un produit.

Sortir de l’addiction est très difficile.

Un abus risque d’amener une dépendance (15%) pour le cannabis

Les facteurs de vulnérabilité :

  • sociaux culturels
  • situationnels
  • environnementaux= entraînent l’expérimentation.

Plusieurs facteurs face aux risques

  • le rôle des pairs (sur 5 adolescents, 2 consomment et vont faire consommer les autres)
  • la précocité. Plus on consomme jeune plus le corps est vulnérable , la consommation va devenir régulière.
  • aujourd’hui certains consomment des 10 ans. 98% des héroïnomanes ont commencé par le cannabis.
  • faible niveau d’encadrement
  • le faible niveau d’autorité et d’implication des parents
  • le manque de proximité des parents
  • troubles mentaux des parents (dépression la mère / père antisocial)

Pourquoi ?

  • recherche élevée de sensations fortes
  • désinhibition
  • faible évitement du danger
  • niveau élevé de recherche d’émotions
  • faible capacité d’organisation et d’anticipation
  • recherche de l’interdit
  • jeu avec le risque

Caractéristiques des adolescents

  • faible estime de soi
  • émotivité excessive
  • difficulté à établir des relations stables
  • auto dépréciation
  • facteurs psychiatriques (trouble psychotique, troubles de l’attention, de l’humeur, anxieux)

La vulnérabilité à la consommation abusive de substances psychoactives résulte de l’interaction de plusieurs facteurs individuels et environnementaux. 

Effets

Le cannabis se dissout dans les graisses du cerveau.

  • excitation
  • euphorie
  • béatitude
  • distorsion de la vision
  • perte de la coordination
  • hilarité
  • effets indésirables
  • perturbation de la mémoire
  • perturbation temporelle
  • baisse des résistances immunitaires
  • affection broncho pulmonaires
  • syndrome émotionnel
  • dépendance psychique
  • confusion mentale

Attention à la Ventoline qui augmente l’effet du cannabis. Le cannabis  donne de l’appétence à l’alcool.

Conseils

  1. avoir un discours crédible (ni dramatiser, ni banaliser)
  2. surveiller le comportement de l’adolescent (s’isole, se replie, arrête de sport)
  3. demander de l’aide (médecin, associations)
  4. participer à des groupes de parole
  5. se renseigner
  6. ne jamais rompre le dialogue
  7. ne jamais être dans le déni
  8. ne pas se fixer seulement sur ce problème sur le cannabis, le tabac
  9. éviter le piège de la réciprocité
  10. être patient le chemin est long et difficile

1 réflexion au sujet de “Les facteurs de vulnérabilité chez l’adolescent”

  1. Cette conférence était une vraie réussite. Plus de 50 parents et enseignants. M. Séveré sait captiver son auditoire.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s